L’Allemagne a un Problème d’islamophobie, Admet le Ministre de l’Intérieur


Le ministre allemand de l’Intérieur a reconnu mardi l’existence d’un problème d’islamophobie dans le pays et a promis des mesures plus fermes pour le combattre, alors que les menaces et les crimes haineux contre les musulmans ont augmenté ces derniers mois.

“En Allemagne, presque une personne sur deux est d’accord avec les déclarations islamophobes, et je le dis clairement, nous avons également un problème d’islamophobie en Allemagne”, a déclaré Nancy Faeser lors de la Conférence allemande sur l’islam.

S’adressant aux représentants des communautés musulmanes et des organisations de migrants, Faeser a déclaré que le gouvernement était conscient du problème et qu’il examinait les recommandations des experts pour prendre de nouvelles mesures.

«Pour de nombreux musulmans en Allemagne, la menace d’être victimes d’attaques anti-musulmanes est devenue une réalité quotidienne. Cela a un impact catastrophique sur le sentiment de sécurité des gens, nous ne pouvons pas l’accepter», a déclaré l’homme politique social-démocrate.

“Tous les Allemands ont le droit de vivre en sécurité et de jouir des libertés démocratiques, ce qui signifie que nous ferons preuve d’une tolérance zéro à l’égard de l’hostilité envers les musulmans, de l’extrémisme de droite, de l’antisémitisme, du racisme et d’autres formes de misanthropie”, a-t-elle ajouté.

Les communautés musulmanes d’Allemagne ont signalé une recrudescence des crimes de haine islamophobes depuis l’escalade du conflit entre Israël et le Hamas le mois dernier, déclenchée par une couverture médiatique biaisée des récents développements et par la propagande des politiciens d’extrême droite.

Avec une population de plus de 84 millions d’habitants, l’Allemagne possède la deuxième plus grande population musulmane d’Europe occidentale après la France. Parmi les quelque 5,3 millions de musulmans que compte le pays, 3 millions sont d’origine turque.

Faeser a mis en garde contre les préjugés et les généralisations négatives contre les musulmans et a souligné que la grande majorité de ce groupe démographique était bien intégrée et adhérait aux valeurs démocratiques.

« Ils ont été tout aussi choqués que nous par les images de la violence du Hamas », a-t-elle déclaré.

Faeser a également exhorté les associations musulmanes à redoubler d’efforts pour lutter contre l’antisémitisme.

« Nous devons lutter ensemble contre l’antisémitisme. Certaines associations de mosquées sont déjà impliquées. Je voudrais remercier tout le monde pour leur travail », a-t-elle déclaré.

« Mais j’appelle également les grandes associations islamiques à prendre des mesures visibles dans la lutte contre l’antisémitisme », a-t-elle ajouté.

Source : aa

Abderrahim Al-Jirari

Learn More →

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *