L’Ouganda Retire ses Soldats de la RDC Déchirée par les Conflits


Un contingent de l’Uganda People’s Defence Force (UPDF) en République démocratique du Congo (RDC), qui fait partie de la East African Community Regional Force (EACRF), a commencé à se retirer du pays, a confirmé l’armée.

Selon le capitaine Kato Ahmad Hassan, porte-parole de l’armée ougandaise, les troupes ont finalement reçu l’ordre de se retirer de l’est de la RDC, en proie à la violence.

« L’UPDF mènera une opération de retrait de ses forces et de son équipement de manière progressive, graduelle, ordonnée et séquentielle, du 8 décembre 2023 au 7 janvier 2024, afin de réduire toute perturbation pouvant conduire à un espace de sécurité. » dit Hassan.

Ce retrait intervient après que les autorités de la RDC ont refusé de renouveler le mandat de la force régionale au-delà du 8 décembre.

La multinationale EACRF a été déployée pour la première fois en novembre 2022 à l’invitation des autorités de la RDC pour libérer les zones prises par les rebelles du M23 (Mouvement du 23 mars), réapparus dans la province du Nord-Kivu fin 2021.

De nombreux groupes armés et autres milices sont actifs depuis des décennies dans l’est de la RDC.

Outre la force de l’EAC, la mission de maintien de la paix de l’ONU, la MONUSCO, est également présente dans le pays depuis 1999.

Source : aa

Baariq Qamari

Learn More →

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *